Le Barbu du square

UNE PREMIERE (MONDIALE) !

Nous connaissons tous Boby Lapointe pour ses chansons, son amour décapant des mots ou ses apparitions dans les films de Truffaut et Sautet…

Mais le saviez-vous auteur de théâtre ?

Nous non plus ! Avant que Ticha et Dany Lapointe ne nous fassent découvrir ce texte, le Barbu du Square, unique pièce de théâtre écrite par Boby, déposée à la Sacem en 1953 et… jamais jouée.

« Le Barbu du Square » est un document inédit, unique dans l’œuvre de Boby Lapointe qui montre une fois encore combien il était précurseur aussi dans cet autre domaine, le théâtre. Écrit dans les années 50, le thème inattendu, se révèle d’une grande modernité. Boby Lapointe, éternel facétieux, se moque là, du théâtre de boulevard avec une histoire où se mêlent épouses, mari, amant et facteurs en abordant très en avance le thème des changements de genre.

Ici, contrairement à ses chansons, il ne propose pas de jeux de mots mais des jeux de rôles cocasses !


Le Printival, en co-production avec la Ville de Pézenas et l’EPIC Hérault Culture, vous propose donc de découvrir cette pièce, jouée par des comédiens-musiciens issus de l’ENSAD de Montpellier dans une mise en scène de Philippe Car (l’Agence de Voyages Imaginaires) et sous la direction musicale de Gil Aniorte Paz, les 10 et 11 septembre 2022 au Théâtre de Pézenas !

Projet en partenariat avec le Département de l’Hérault, l’ENSAD de Montpellier, l’Agence de Voyages Imaginaires et l’association Eh ! Dis Boby

Distribution :

Metteur en scène : Philippe Car
Compositeur : Gil Aniorte Paz
Chargé de décor : Jean-Luc Tourné
Costumière : Magali Leportier

Interprètes :

Alice Fulcrand dans le rôle d’Amanda Débris, François enfant, qui devient Françoise
Jessy Avril dans le rôle de Béatrice des Bries, Georgette enfant, qui devient Georges
Maïka Radigales dans le rôle de Cunégonde
Agathe Heildeber dans le rôle de Emilie (infirmière) et Ébé Voilà
Aurélien Miclot dans le rôle de Gontrand des Bries de Débris
Jérémi Prietti dans le rôle de Boby, il manipulera également les décors